Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal

Bordetella pertussis

:

Demandes de test: Confirmation de la détection moléculaire et de la culture de Bordetella pertussis

Historique des versionsHistorique des versions

Type de test

Confirmation de la détection moléculaire et de la culture de Bordetella pertussis

Info

 

1. Description du test
La présence de Bordetella pertussis est confirmée au moyen d’une PCR, sur les échantillons respiratoires, de même que celle des espèces apparentées. Les échantillons positifs sont également systématiquement mis en culture.
Seulement B. pertussis est prise en considération dans le cadre de la définition européenne de la coqueluche (ECDC). L’infection par B. parapertussis qui peut aussi causer une forme moins grave de la maladie, est également enregistrée par Sciensano, mais ne rentre pas dans la définition de l’ECDC.

Des PCR pour IS481, IS1001, IS1002 et recA sont utilisées pour démontrer la présence de Bordetella pertussis et des autres espèces de Bordetella spp.

La PCR pour IS481 est très sensible pour la recherche de B. pertussis, mais pas tout à fait spécifique de l’espèce ; de 50 à 100 copies de cette séquence d’insertion sont présentes dans le génome de B. pertussis, mais aussi 8 à 10 copies chez B. holmesii et un petit nombre chez certaines souches de B. bronchiseptica. Le même problème existe pour la détection de B. parapertussis par l’IS1001, dont une vingtaine de copies sont présentes dans cette espèce, mais aussi 1 à 7 copies chez certaines souches de B. bronchiseptica.

La PCR pour le gène recA est spécifique de B. holmesii et signera une réaction croisée avec cette espèce qui peut également coloniser les voies aériennes supérieures. La PCR pour IS1002 confirme la présence de B. pertussis ou B. parapertussis, mais n’est pas non plus tout à fait spécifique de ces espèces, puisqu’elle peut aussi être présente chez certaines souches de B. bronchiseptica. Ces deux dernières réactions sont clairement moins sensibles.

En fonction des résultats de ces quatre réactions, la présence de B. pertussis ou B. parapertussis pourra être confirmée avec un haut degré de certitude ou il sera seulement possible d’affirmer la présence d’une Bordetella sp. et mentionner quelle espèce est la plus probablement présente.

Finalement, quand une réaction positive n’est pas reproductible, nous rapportons que la réaction donne un résultat indéterminé car il n’est pas possible de distinguer la présence d’une concentration faible d’une Bordetella sp., d’une contamination ou d ‘une réaction aspécifique.​


2. But du test

La confirmation des tests moléculaires positifs pour B. pertussis est effectuée par une méthode qui distingue B. pertussis des espèces apparentées, c.a.d. B. holmesii, B. parapertussis en B. bronchiseptica, qui sont pas incluses dans la définition européenne de la coqueluche confirmée par le laboratoire.

Le but de la culture est principalement de collecter un certain nombre d'isolats pour de plus amples recherches.​

 
3. Critères pour effectuer ce test dans le cadre des activités de référence
Tous les échantillons qui étaient positifs dans le laboratoire demandeur sont acceptées pour la PCR dans le cadre de l’activité du CNR.

Il est aussi possible de faire effectuer une PCR Bordetella par le CNR dans le cadre du remboursement par l’article 24bis de la nomenclature de l’INAMI, ou si les conditions de remboursement ne sont pas remplies, avec facturation du laboratoire référent.  Prière d’utiliser le formulaire ad hoc qui est disponible dans notre guide de laboratoire. 
​ 
Les patients présentant des symptômes de la coqueluche :
  • Patients à partir de 1 an, avec une toux de moins de 3 semaines.
  • Enfants âgés de moins de 1 an avec toux, arrêt respiratoire ou « mort subite du nourrisson », indépendamment de la durée des symptômes.
4. Échantillonnage
Spécimens
Un volume minimal : 500 µl est nécessaire pour les échantillons respiratoires.
 
Conservation
PCR : à 4°C jusqu’à 3 jours; (dans des circonstances exceptionnelles, l’échantillon peut être gardé à -20°C pendant de longues périodes).
Culture : préférence jusqu'à 24 heures à 4°C.
 
5. Transport
Les échantillons sont envoyés de préférence au CNR dans les 24 heures sans réfrigération. Un matériel de laboratoire propre peut être utilisé pour un transport selon UN3373. Le CNR ne fournit aucun matériel.
 
6. Demandes non acceptées
Ces tests de diagnostic sont uniquement disponibles pour la confirmation de tests qui étaient positifs dans un laboratoire clinique. 
Un volume minimal de 500 µl est nécessaire. 
 
7. Délai pour recevoir le résultat d’analyse
La PCR est effectuée sur les échantillons disponibles au CNR chaque matin des jours ouvrables. Le résultat est transmis dans les 48 heures.

La CultureBordetella pertussis pousse lentement : la période d'incubation minimale est de 72 heures. Un résultat négatif est transmis après 12 jours d'incubation.
 
  • Par fax et par courrier pour les résultats positifs
  • Par courrier pour les résultats négatifs
  • Par Medibridge pour les laboratoires et les cliniciens demandeurs qui ont un accord avec l'UZ Brussel

1

Pièces jointes

Version : 19.0
Créé le 16/04/2012 21:24 par Muyldermans, Gaetan
Dernière modification le 06/06/2019 16:53 par Klamer, Sofieke